Mamma Mia ! Voici l’accord Napolitain !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter un accord « magique » qui a le pouvoir de donner un côté grandiose et poignant à vos compositions : j’ai nommé (roulement de tambours)… l’accord Napolitain !

Popularisé au 17ème siècle dans l’opéra italien, cet accord méconnu a réussi à traverser les époques et à faire son chemin jusqu’aux chansons contemporaines… notamment grâce aux Beatles, qui ont été parmi les premiers à s’en servir dans un registre pop.
Pour vous faire une idée du rendu si singulier de l’accord Napolitain, quoi de mieux qu’une illustration sonore ? 🙂

Ecoutez attentivement les deux suites d’accords suivantes :

Progression n°1 (sans accord Napolitain)

 

(A min – D min – E – A min)

 

Progression n°2 (avec accord Napolitain !)

 

(A min – A# – E – A min)

 

La progression n°2 a un petit quelque chose en plus, vous ne trouvez pas ???? 😀

Normal, vu que j’ai remplacé le deuxième accord (D min) par un accord Napolitain (ici A#) !

 

UTILISER L’ACCORD NAPOLITAIN

 

Concrètement, comment allez vous pouvoir utiliser cette technique redoutable dans vos propres compositions ?

Et bien, c’est plutôt simple : l’accord Napolitain sera systématiquement l’accord majeur qui se trouve un demi-ton au dessus de la tonique de votre progression !!!!

(Pour ceux qui l’ignorent, l’accord tonique est celui qui permet le repos dans une suite d’accords : le plus souvent, il s’agit du premier ou du dernier accord.)

Pour trouver l’accord Napolitain, il vous suffit donc de repérer votre accord tonique, puis de jouer un accord majeur une case plus haut.
 
Exemple :
Accord tonique  B min = Accord Napolitain C Maj
Accord tonique G min = Accord Napolitain G#
 
Une fois que vous aurez identifié notre ami italien, il ne vous restera plus qu’à l’insérer avec bon goût quelque part dans votre progression d’accords, le plus souvent vers la fin de celle-ci !!!!

Pour un meilleur résultat, traitez le Napolitain comme un accord de passage et évitez de vous attarder trop longtemps dessus.
 
Voici quelques exemples de chansons célèbres utilisant un accord Napolitain (indiqué en rouge) :
 
« Do You Want to Know a Secret » – The Beatles

You’ll never know how much I really love you
(E min – A min – E min)

You’ll never know how much I really care
(G – F – B7)

 

« Nights in White Satin » – The Moody Blues
 

(début du passage ci-dessous à 0:27 dans la vidéo)

Nights in white satin,   never reaching the end,
(E min –  D – E min – D)

Letters I’ve written, never meaning to send.
(C – G – F – E min)

 
Les plus fins observateurs auront peut être remarqué que depuis le début, je vous ai montré exclusivement des progressions mineures…
En effet, c’est dans ce contexte que l’accord Napolitain donne sa pleine mesure !
Ceci dit, on peut également l’utiliser, à l’occasion, dans une tonalité majeure. L’effet sera alors sensiblement différent :

 

« Things We Said Today » – The Beatles


(début du passage ci-dessous à 1:01 dans la vidéo)

Me I’m just the lucky king, love to hear you say that love is love
(A – D – B7 – E7)

And though we may be blind, love is here to stay and that’s enough
(A – D – B7 – A#7 )

 

CONCLUSION

Voilà, vous en savez à présent assez sur ce formidable accord pour pouvoir l’intégrer dans vos propres compositions et leur donner une toute nouvelle dimension !!!!
Rares sont les guitaristes qui maitrisent cette technique, vous avez donc vraiment la possibilité de vous démarquer des autres !

Alors, pourquoi ne pas essayer, dès aujourd’hui, de composer une suite d’accords comportant un accord Napolitain ????
🙂
 
POUR EN SAVOIR PLUS SUR L’ACCORD NAPOLITAIN ET SUR LES SUITES D’ACCORDS QUI FONCTIONNENT REELLEMENT :

PACK « JOUER TOUS LES ACCORDS FACILEMENT + L’ART DE COMPOSER DES SUITES D’ACCORDS EFFICACES » : un cours géant regroupant un ebook et des MP3 pour accéder à un savoir supérieur en matière d’accords !!!!
Cliquez sur l’image pour en savoir plus !

3dbook

 

livre gratuit

Articles à lire également :

2 Comments

  1. à tester sans attendre. Merci !

    Yves

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


seize − 8 =