Le plan de Keith

Aujourd’hui, je vais vous apprendre un plan de guitare très sympa, qui a notamment été popularisé par Keith Richards !!!!

Il s’agit d’un enchainement de deux accords très simples à réaliser : en effet, le guitariste des Stones ne s’est jamais caché d’être un fervant partisan du moindre effort. 🙂
L’un des accords peut même se réaliser avec un seul index, c’est dire !

Le « plan de Keith » est rendu possible par ce qu’on appelle des inversions d’accords.
Mais avant de vous expliquer cette notion, revenons un instant sur les fondamentaux.

Un accord dans sa forme la plus basique est constitué de trois notes : une tonique, une tierce majeure ou mineure et une quinte juste (1 – 3 – 5).
Il s’agit d’une triade.

De manière classique, la note la plus grave d’une triade est sa tonique.

triade

Une triade : la forme d’accord la plus basique !

 

Mais rien n’empêche de modifier l’ordre des notes, pour un effet subtilement différent !
C’est celà que l’on appelle une « inversion », ou « renversement » d’accord.

Si on s’arrange pour avoir la quinte tout en bas, suivie de la tonique puis la tierce (5 – 1 – 3), on obtient le premier accord du « plan de Keith ».
Comme je vous l’ai dit plus haut, cet accord désarmant de simplicité ne nécessite qu’un doigt unique (l’index) :

accord 1

Renversement d’accord avec la quinte dans les graves.

 

En modifiant l’ordre des notes pour avoir la tierce tout en bas, suivie de la quinte et de la tonique (3 – 5 – 1), on obtient une nouvelle inversion d’accord, et le second accord du plan de Keith :

 

accord 2

Renversement d’accord avec la tierce dans les graves.

 

Il se trouve que ces deux inversions d’accords font très bon ménage ensemble ! Elles sonnent très bien, et on peut les enchainer en bougeant à peine les doigts, ce qui avouez-le ne gâche rien. 🙂

Keith Richards se sert assez régulièrement de ce plan, jugez en plutôt :

 
« START ME UP » :

 

start me up

 

 

 

 

 

En baissant d’un ton l’accordage de la 5ème corde de la guitare (la corde de La), on peut même se permettre de rajouter une tonique dans les graves tout en conservant le même doigté, pour un rendu sonore plus plein et plus puissant :

 

« BROWN SUGAR » :

 

Brown Sugar

 

 

 

 

 

Voilà, maintenant vous connaissez l’une des astuces favorites du guitariste légendaire des Rolling Stones !

A présent, à vous d’intégrer ce plan à vos propres compositions.
Envoyez les décibels !

livre gratuit

Si vous avez aimé cet article merci de laisser un commentaire ci-dessous.

Articles à lire également :

2 Comments

  1. Un article sur le jeu de mon guitariste préféré ! Merci beaucoup sur ce partage. Enjoy 🙂

    • Les Rolling Stones sont pour moi le plus grand groupe de rock de tous les temps ! C’est donc avec un immense plaisir que j’ai posté ce petit article sur Keith 🙂

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


quinze + 11 =