A la recherche du H, la 8ème note perdue !

Si vous avez lu mon article sur le système notation anglo-saxon des notes, vous savez qu’une gamme majeure se compose des sept notes suivantes : A B C D E F et G.
Depuis des années, l’histoire s’arrêtait là et tout le monde était content.
Sauf que le très sérieux professeur Günther Von Steinberg, du département de physique de l’université de Göttingen, vient de publier des travaux porteurs d’un scoop énorme : il existerait une 8ème note, le H !!
 
C’est par accident que le savant allemand a fait cette découverte capitale le mois dernier, alors qu’il s’amusait, pour se détendre, à calculer le rapport des notes dans une gamme pythagorienne.
Pythagore, pour ceux qui l’ignorent, est un mathématicien ayant vécu au VIème siècle av. J-C qui est considéré comme le père de la gamme majeure, le fameux « do re mi fa sol la si do ». C’est en menant des expérimentations sur un instrument monocorde que le grec a mis en avant l’existence de fractions permettant d’établir une gamme.
En partant d’une note fondamentale, le principe est de multiplier chaque quinte par 3/2 puis de la normaliser en la divisant par 2.
 
fractions

C’est alors que Von Steinberg a remarqué qu’il manquait une virgule dans le numérateur de la dernière fraction !!!!!
Au début, il a eu lui-même du mal à y croire… Etait-ce seulement possible que Pythagore ait pu commettre une erreur aussi grossière qui soit passée totalement inaperçue pendant des siècles ?
Très excité, Günther a multiplié toutes les fractions par la tangente d’une triangle rectangle et son intuition première s’est trouvée confirmée par les mathématiques : il existait bel et bien une 8ème note perdue de la gamme majeure, le H !!!!!
 
« Pythagore avait tort et je peux le prouver ! » s’est exclamé avec jubilation Günther Von Steinberg un beau matin, devant un parterre de confrère médusés par sa découverte. Suscitant au départ quelques moqueries, l’existence du H a très vite été confirmée par tous les physiciens de Göttingen qui ont refait les calculs.
Depuis, l’université allemande est au centre d’un véritable tourbillon médiatique !
Interviewé la semaine dernière par CNN, Von Steinberg a déclaré ceci :

« Selon moi, toute la musique des deux derniers millénaires repose sur un terrible mensonge et devrait être complètement ré-écrite ! Je ne peux même plus écouter Mozart ou Bach, ces gens étaient tellement dans l’erreur… C’est un peu comme si, depuis toujours, on avait écrit en omettant une lettre de l’alphabet : vous imaginez le nombre de mots nouveaux qu’il serait possible d’écrire en introduisant une lettre supplémentaire ? C’est exactement la même chose avec le H : nous allons pouvoir créer de nouvelles gammes, de nouveaux accords, de nouveaux styles musicaux. Croyez moi, c’est une véritable révolution culturelle qui est en marche ! Vous allez être étonnés ! »

Le savant sera prochainement en conférence à New York, et fera écouter pour la première fois la sonorité du H qui, selon lui, ne ressemble à rien de connu.
Affaire à suivre…

poisson

Note de l’auteur : Mouais… Vous avez vu la date d’aujourd’hui ? Quelque chose me dit que le seul H qui existe vraiment, c’est celui que notre ami Günther a dû fumer juste avant de faire sa « découverte » !!!! 🙂

 

PACK « JOUER TOUS LES ACCORDS FACILEMENT + L’ART DE COMPOSER DES SUITES D’ACCORDS EFFICACES » : un cours géant regroupant un ebook et des MP3 pour accéder à un savoir supérieur en matière d’accords !!!!
Cliquez sur l’image pour en savoir plus !

3dbook

 

livre gratuit

Articles à lire également :

1 Comments

  1. excellent, je voudrais quand meme tester une petite impro avec ton H, il a l`air puissant!

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


3 × deux =