Lexique

– A –

Accord : Combinaison d’au moins trois notes différentes jouées simultanément.

 

Arpège : Notes d’un accord ou d’un double-stop jouées séparément, plutôt qu’en même temps.

 

– B –

Bend : Technique de jeu consistant à jouer une note, puis à « tirer » la corde de manière à augmenter la hauteur de la note jouée.

 

– C –

Chevalet : Partie en bois ou en métal se trouvant vers le bas d’une guitare. Son rôle est de maintenir les cordes en place, et de conserver leur bon espacement.

 

Coda : Dans une chanson ou un morceau de musique, désigne la partie finale du morceau.

 

Crunch : Type de son de guitare électrique qui est clair quand le guitariste joue doucement et sature légèrement lorsqu’il attaque de manière plus énergique.

 

– D –

Demi-ton : La plus petite distance possible entre deux notes dans le système musical occidental.

 

Double-stop : combinaison de deux notes différentes jouées simultanément.

 

– F –

Flanger : Effet obtenu en superposant un signal d’origine et sa version légèrement décalée.

 

Frettes : Tiges métalliques qui divisent le manche et délimitent les cases.

 

Frise : Buzz gênant qui retentit quand on appuie mal sur une corde au moment de jouer une note.

 

– G –

Gamme : Succession de notes respectant un schéma d’intervalles qui se répète à l’identique d’octaves en octaves.

 

Glissé (ou slide) : Technique de jeu consistant à jouer une note, puis à faire glisser le doigt le long de la corde pour atteindre une seconde note.

 

– H –

Hammer-on : Technique de jeu qui consiste à jouer une seule note avec un doigt, puis à abattre tout de suite après un autre doigt comme un petit marteau, pour faire sonner une seconde note. Ce mouvement s’exécute du haut vers le bas du manche. C’est l’inverse du pull-off.

 

Harmonie : L’harmonie est un ensemble de règles, de définitions et de codes qui permettent d’expliquer le rapport entre les notes, la construction des accords et des gammes et les particularités de chaque style musical.

 

– I –

Intervalle : Distance entre deux notes, exprimée en ton et en demi-tons. Sert à définir les rapports entre les notes.

 

– J –

Jack : Désigne le câble et la prise par laquelle la guitare est reliée à l’amplificateur ou à une pédale d’effets.

 

– M –

Mécaniques : Pièces métalliques situées sur la tête de la guitare, qui permettent d’accorder individuellement les cordes en les tendant ou les détendant.

 

Mélodie : Suite de notes séparées par des intervalles et soumises à un rythme, formant un air musical.

 

– O –

Octave : Intervalle de six tons. Une note jouée à l’octave est la même que la note de départ, mais à une hauteur différente.

 

– P –

Pull-off : Technique de jeu qui consiste à jouer une seule note, puis à retirer immédiatement le doigt pour faire sonner une seconde note. Ce mouvement s’exécute du bas vers le haut du manche. C’est l’inverse du Hammer-on.

 

– R –

Riff : Courte phrase mélodique et rythmique jouée de manière répétitive.

 

– S –

Setlist : Feuille de papier sur laquelle un groupe note l’ordre d’exécution des chansons pour un concert particulier.

 

Sillet : Pièce située à l’extrémité supérieure du manche, comportant des fentes qui permettent de guider les cordes et de conserver leur bon espacement.

 

Straplocks : Système permettant de bloquer l’attache de la sangle, pour éviter qu’elle se décroche.

 

Sustain : Mot anglais signifiant « maintien ». Le sustain désigne la capacité d’une guitare à maintenir le son d’une note, sans que celle-ci ait besoin d’être rejouée.

 

Sweeping : Technique de jeu consistant à balayer les notes d’un arpège très rapidement, d’un mouvement continu du médiator.

 

– T –

Tapping : Technique de jeu consistant à taper une note avec un doigt, directement sur le manche, plutôt que de la jouer au médiator.

 

Tirant : Diamètre des cordes d’une guitare. Plus le tirant est fort, plus les cordes sont épaisses.

 

Ton : Deux demi-tons.

 

Touche : Partie du manche sur laquelle les doigts viennent appuyer sur les cordes.

 

– V –

Vibrato : Technique de jeu consistant à faire vibrer une note, comme si la main était prise d’un tremblement rapide.

 

– W –

Wah-wah : Effet particulièrement expressif permettant de modifier l’égalisation d’un son de guitare pendant que le guitariste joue. Cet effet a été popularisé par Jimi Hendrix.

 

 

 

Postez en commentaire les termes que vous aimeriez voir figurer dans ce lexique !

1 Comments

  1. Grace à ce dictinnaire je prix preparer Mon cours

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


sept + 15 =