Coup de projecteur sur : Spooky Circus

Cette semaine,  j’ai le plaisir d’inaugurer une nouvelle rubrique : « Coup de projecteur » !
Fidèles lecteurs qui jouez dans un groupe, cette rubrique sera la vôtre : en effet, je vais vous donner l’occasion de vous faire connaître par le biais d’une courte présentation sur Riff Your Life !

Je donne le coup d’envoi avec Spooky Circus, un groupe de rock fort sympathique mené par Carrie Myers 🙂

 

SI VOUS AIMERIEZ QUE VOTRE GROUPE FIGURE DANS CETTE RUBRIQUE LA PROCHAINE FOIS, ÉCRIVEZ-MOI À L’ADRESSE SUIVANTE : riffyourlife@gmail.com

 

1) Salut Carrie, peux-tu te présenter brièvement et expliquer ton parcours musical ?

Assieds-toi, ça va être long !
J’ai commencé à jouer dans un groupe d’amis en 2010, en tant que guitariste. A l’époque, je ne gratouillais que depuis 2 mois en autodidacte et je ne savais jouer que quelque morceaux de Metallica… coup de chance : c’était un groupe de reprise ! Plus tard en 2011, j’ai rencontré d’autre musiciens bien plus compétents que moi qui m’ont proposé de les suivre dans leur tournée.
Etant encore étudiant, je devais enchainer mes cours du samedi matin avec les trains pour partir à Limoges, et à d’autres événements pas très catholiques… j’ai du planter mon groupe précédent lorsque j’ai eu 2 dates le même jour… l’une a Paris, l’autre à Limoges.
J’ai enchainé avec un troisième groupe en 2012, mais ce coup-ci en tant que claviériste. Le clavier n’étant pas mon instrument fétiche, j’ai décidé de lancer ma petite carrière solo en 2013 et d’alterner guitare et chant. C’est dans ce projet que je me suis réellement impliqué et j’ai finalement « quitté le nid » pour faire des festivals qui m’ont emporté jusqu’au Bataclan en 2014. Ce concert a marqué la fin du projet car j’avais perdu trop d’énergie et trop d’argent pour des organisateurs de concerts très douteux qui, je pense, n’ont même pas pris la peine de lire notre fiche technique… Un an plus tard, j’ai créé Spooky Circus avec Mushroomgraou et Marcos, un nouveau projet bien plus ambitieux que je garde un peu secret pour le moment !

 

2) Quelles sont tes influences musicales ?

Je suis très influencé par Kontrust (pour leur fusion de styles musicaux), Rammstein, Carbon Airways, Skrillex, Die Antwoord, Skunk Anansie, Mr Yéyé…et surtout, SURTOUT Korn ! En dehors de ça, je n’hésite pas a prendre les précieux conseils des autres groupes qui démarrent comme moi : Shaarghot, Plug In, Hoshi, Insanecomp… Ils ont tous eu un petit rôle à jouer dans la conception de mes musiques, que ce soit pour du featuring, de la mise au point, du mastering, de la pub ou un simple avis !

 

3) Parles-moi un peu plus de ton nouveau projet Spooky Circus.

Spooky Circus est, pour le moment, un groupe variant de 3 à 5 musiciens.
Principalement : Mushroomgraou au chant, Marcos à la guitare, moi à la guitare et au chant et Grin, notre batteur virtuel, sur son écran !
Nous définissons notre style comme étant du METALLODUBSTELECTROPOPREGGAEROCK ! En restant simple, disons que nous faisons de l’électro-rock…
Notre groupe se base sur une histoire un peu perchée qui parle de petite créatures mangeuses de rêve appelé « Freakyz ». Grin, notre batteur serait, entre autres, le chef de ces bestioles… J’avoue que j’ai moi-même du mal a comprendre l’histoire … bien que j’en sois l’auteur… 🙂

 

4) Peux tu nous dire quel matériel tu utilises ?

Les sons de batterie sortent d’un ordi qui, en même temps, projettera les images du batteur sur un écran. J’ai quelques craintes sur la fiabilité de ce système ! Mais ma seule grosse difficulté, c’est de faire sonner la batterie de manière réaliste.
Pour l’image, nous faisons quelque montage à la va-vite sur Final Cut .
Tout ce qui nous passe par la tête, on le filme et on en fait un truc sympa a projeter sur scène. Généralement, les images sont gérées par Mathieu, notre vidéaste. Mais si je suis pas dans le coin pour gérer ses délires, il part trop loin !
Le son se fait sur Cubase. Bien qu’intuitif au départ, ce logiciel est plutôt compliqué quand il s’agit de finaliser un morceau…
Marco, lui, joue sur une Ibanez 7 cordes et n’utilise pas d’ampli. Il possède un simulateur dans son pédalier qui permet de régler la saturation comme il le désire et avoir l’ampli virtuel qu’il veut ! C’est plus simple pour la prise de son qu’un micro devant un ampli !
Mais je préfére ne pas trop en parler, je ne veux pas me mettre les puristes à dos… 🙂

 

5) Lâches-toi pour conclure !

RIFF YOUR LIFE ROCKS DUDE !!!!

 

 

Facebook de Spooky Circus

 

MUSICIENS JOUANT EN GROUPE, TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT CE LIVRE NUMÉRIQUE ET FAITES DÉCOLLER VOTRE PROJET MUSICAL ! Vous recevrez également la newsletter Riff Your Life, pour être tenu au courant de l’actu du site.

 

Les 10 secrets à connaitre

Articles à lire également :

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


5 × 3 =