2 préceptes simples pour progresser rapidement en musique

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous révéler deux techniques monstrueusement efficaces que j’ai moi-même développées !!

Il s’agit de préceptes simples – mais très efficaces – qui peuvent vous faire progresser rapidement en musique, quel que soit votre instrument.

Ces préceptes vous serviront tout au long de votre parcours de musicien, et même dans d’autres domaines de votre vie. C’est dire leur efficacité !

Vous brûlez d’envie de savoir de quoi il s’agit ?

Alors je ne vous fais pas attendre plus longtemps avant de rentrer dans le vif du sujet !

 

Précepte N°1 : « Le Microscope » ou l’importance du détail

Durant mon parcours, j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’observer pas mal de musiciens.
Et j’ai fini par constater quelque chose de frappant : en dehors de la maîtrise instrumentale, ce qui différencie le plus un amateur d’un professionnel, c’est le souci du détail !
Tandis que l’amateur se contente de faire les choses « en gros » et « à peu près », le pro ne laisse pour sa part jamais rien au hasard. Il ne néglige aucun paramètre. Il connait son sujet à fond, car il a étudié et creusé chaque domaine de sa discipline. Y compris les petites choses les plus insignifiantes !

Je vous suggère de conceptualiser les choses comme ceci : imaginez que vous avez un MICROSCOPE.
Quel que soit ce que vous faites en musique, servez vous du microscope pour traquer le moindre petit détail !

Par exemple, vous êtes en train de lire une partition : regardez-la vraiment attentivement. Votre microscope met en évidence un symbole que vous ne connaissez pas ? Apprenez sans plus attendre à quoi il correspond !
Ne vous dites pas que vous verrez ça plus tard. Qui sait, c’est peut être justement ce symbole qui vous permettra de ne pas passer à côté de quelque chose d’important, un peu plus loin dans la partition ?
De même, si vous utilisez un nouveau logiciel ou un nouvel effet, observez au microscope tous les paramètres qui s’offrent à vous.
Il y a un petit bouton, en haut à gauche, qui a l’air de ne pas servir à grand chose ?
Faux ! S’il est là, c’est qu’il a forcément une utilité !
Référez-vous sans tarder au manuel d’utilisation pour savoir à quoi sert ce réglage inconnu ! Ou faites des expériences en tournant le bouton, pour voir par vous même en quoi il modifie le son.

Vous saisissez l’idée ?

Vous pouvez appliquer le concept du microscope à tous les domaines de la musique : de la matière et de l’épaisseur de votre médiator, jusqu’aux caractéristiques techniques d’un amplificateur…

Je vous garantis que si vous commencez à vous intéresser aux détails, vous allez rapidement faire des progrès !

 

 

 

Précepte N°2 : « Le Télescope » ou l’importance de voir en grand

À l’inverse, les amateurs ont une fâcheuse tendance à avoir vision très réduite alors que les pros voient les choses en grand !
Ils s’intéressent bien souvent à plusieurs styles de musiques, instruments ou domaines musicaux (et pas que ceux dans lesquels ils excellent !)
Ils se comportent comme des éponges qui absorbent un maximum de choses, et qui s’en servent pour nourrir leur inspiration.

John Paul Jones, le célèbre bassiste de Led Zeppelin, a dit une fois à un journaliste :
« Ce qui différencie Led Zeppelin des groupes de hard rock actuel, c’est que ces derniers n’écoutent que du hard rock, tandis que nous, nous écoutons tous les styles de musique ! »


Pour visualiser ce concept, imaginez que vous avez un TÉLESCOPE qui vous permet de voir vraiment très loin !

Grâce à ce télescope, vous allez prendre l’habitude de sortir de votre zone de confort pour vous intéresser à un maximum de choses.
Pourquoi ne pas commencer à étudier la M.A.O dès aujourd’hui ou vous mettre à l’harmonica ?
Le plus génial dans tout ça, c’est qu’en vous intéressant à plein de sujets divers et variés, vous progresserez dans la pratique de votre instrument de prédilection !
Pour ma part, j’ai réalisé d’énormes progrès à la guitare à partir du moment où j’ai commencé à étudier les techniques du son !
Tout s’imbrique comme les pièces d’un puzzle, et le fait d’apprendre quelque chose peut souvent vous ouvrir la compréhension de quelque chose de totalement différent.
Plus vous serez calés dans tous les domaines, et plus vous deviendrez un bon musicien.
Croyez-moi, c’est garanti ! 🙂

 

Dites-nous dans les commentaires quels sont les préceptes qui vous ont fait progresser jusqu’à présent et comment ces préceptes ont déjà contribué à votre évolution !

 

pub pack impro

Ce cours “géant” regroupe un ebook de 142 pages au format PDF + 20 MP3 pour apprendre à improviser comme un dieu !!!!

 

livre gratuit

2 Comments

  1. Salut Sylvain !
    Je découvre ton blog grâce à un article de BACK2GUITAR.
    Je partage tout à fait ton avis sur l’apprentissage et je trouve l’analogie du microscope et du télescope bien sentie !
    C’est deux approches sont essentiels et complémentaires pour donner à notre cerveau de la matière avec laquelle créer des connexions neuronales !

    Belle continuation et au plaisir 😉

    Roman

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


8 + 13 =