6 accordages très spéciaux pour sonner comme Sonic Youth !

Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir des sentiers battus en m’attaquant à un groupe qui est considéré par beaucoup comme de véritables monstres sacrés : j’ai nommé Sonic Youth !
Ce quatuor new-yorkais, très influencé par des compositeurs d’avant-garde tels que John Cage ou Glenn Branca, a complètement redéfini le rôle de la guitare électrique dans les années 80 et 90.
Leur son si particulier, à la fois touchant et hypnotique, ne ressemblait à rien de connu et a directement inspiré des stars du grunge telles que Nirvana (excusez du peu).
Les Sonic Youth ont donc marqué toute une génération, mais leur façon très peu orthodoxe de jouer de la guitare est susceptible de rebuter même les plus téméraires d’entre nous…
Cet article vous propose par conséquent une méthode simplifiée pour pouvoir marcher dans les pas de la Jeunesse Sonique, sans galère ni prise de tête !!!!
A vous l’accès à de nouveaux horizons guitaristiques insoupçonnés !

 

LA RECETTE D’UN SON UNIQUE

 

Thurston Moore et Lee Ranaldo, les deux guitaristes du groupe, ont utilisé plusieurs techniques particulières pour façonner leur son tellement novateur.
La première de ces techniques, c’est d’avoir recours à des accordages très spéciaux appelés “narrow-range tunings”.
De quoi s’agit-il ?
Comme leur nom l’indique, ces accordages ont pour particularité de réduire l’intervalle entre la corde la plus grave et la corde la plus aiguë de la guitare, qui est normalement de deux octaves.
De plus, les “narrow-range tunings” ont souvent des groupes de cordes accordées sur la même note, qui résonnent à l’unisson et produisent des sonorités bizarroïdes!!

Ces accordages permettent de générer une multitude de textures sonores incroyables, et ne nécessitent souvent qu’une technique instrumentale minimaliste: arpèges éthérés en son clair sur les cordes aiguës à vide, drones inquiétants sur les cordes graves, ou simples barrés joués en aller-retour furieux avec un son fuzz !!!!
C’est l’accordage qui créé la chanson : il suffit de jouer des notes un peu au hasard et de se laisser porter par son inspiration du moment, en toute liberté !
Thurston Moore et Lee Ranaldo procédaient de cette manière, jouant en question-réponse pour créer des atmosphères absolument épiques.
 

 
Mais les “narrow-range tunings” ont un inconvéniant, c’est qu’ils obligent à monter ou à descendre la hauteur des cordes, parfois de plusieurs tons… Gare aux ruptures de cordes !!!!
Pour contourner ce problème, Sonic Youth avaient recours à une astuce : ils changeaient le tirant des cordes de leurs instruments… Ainsi, les cordes de E et A étaient remplacées par deux cordes de A accordées en A. Celles de D et G par deux cordes de D accordées en D. Et celles de B et E par deux cordes de G accordées en G!! À partir de là, ils pouvaient modifier l’accordage sans trop prendre de risques…

Je sais déjà ce que je vous pensez et je suis bien d’accord avec vous : c’est plutôt contraignant de devoir procéder au recordage complet de sa guitare… Heureusement, grâce à Riff Your Life vous n’aurez pas besoin de le faire ! Dans cet article, j’ai adapté les “narrow-range tunings” originaux de Sonic Youth pour que vous puissiez les réaliser avec une guitare en accordage standard ! Alors, bien sur, vous n’aurez pas le son exact du groupe, mais avouez que c’est tout de même nettement plus pratique !!!! 🙂

 

 

Une dernière technique de Sioux souvent utilisée par les guitaristes de Sonic Youth pour obtenir des sons incroyables était de “préparer” leurs guitares ! Cette technique, développée à l’origine par John Cage pour le piano, consiste à utiliser des objets pour altérer le timbre naturel d’une guitare, jusqu’à la rendre méconnaissable.
Il existe de nombreuses archives vidéo où on peut voir Thurston Moore jouer avec des baguettes de batterie – voire des tournevis ! – placés sous les cordes de sa guitare, afin d’obtenir des bruitages indescriptibles.
Bref, si vous vous sentez l’âme d’un savant fou, n’hésitez pas, à expérimenter !!

 

 
 

DES ACCORDAGES VRAIMENT TRES SPECIAUX

 

Voilà, entrons à présent dans le vif du sujet !
Je vous présente ci-dessous ma sélection personnelle des six meilleurs “narrow-range tunings” utilisés par Sonic Youth.
Comme je l’ai dit plus haut, j’ai adapté si nécessaire les accordages originaux, afin de les rendre possibles à jouer sur une guitare standard. Mais dans ce cas, j’indique toujours le véritable accordage, afin de vous permettre si vous le désirez d’obtenir le son exact du groupe et de jouer par dessus leurs disques !

 

#1 : E E E E D A

(accordage original : F# F# F# F# E B )

À partir de l’accordage standard :
– gardez la corde de E grave telle quelle.
– baissez la corde de A de 2 tons et demi.
– montez la corde de D d’ 1 ton (attention !)
– baissez la corde de G d’1 ton et demi.
– baissez la corde de B de 4 tons et demi.
– baissez la corde de E aigu de 3 tons et demi.
 

 

Sonic Youth ont utilisé cet accordage particulièrement planant sur la plupart des titres de leur album Bad Moon Rising (1985), ainsi que sur “Kool Thing” et “Mary-Christ”, extraits de l’album Goo (1991).


 

 

 

 

#2 : E G D G E D

À partir de l’accordage standard :
– gardez la corde de E grave telle quelle.
– baissez la corde de A d’1 ton.
– gardez la corde de D telle quelle.
– gardez la corde de G telle quelle.
– baissez la corde de B de 3 tons et demi.
– baissez la corde de E aigu d’1 ton.
 

 
On entend cet accordage notamment dans “Dirty Boots”, le superbe titre d’ouverture de l’album Goo (1991) !
 

 

 

 

#3 : E G# E G# E G#

À partir de l’accordage standard :
– gardez la corde de E grave telle quelle.
– baissez la corde de A d’1 demi-ton.
– montez la corde de D d’1 ton (attention !).
– montez la corde de G d’1 demi-ton (attention !).
– baissez la corde de B de 3 tons et demi.
– baissez la corde de E aigu de 4 tons.
 

 

Cet accordage est celui que l’on entend dans le magnifique morceau “Expressway To Yr Skull”, extrait de l’album Evol (1986).

 

 

 

 

 

#4 : C G D G C D

À partir de l’accordage standard :
– baissez la corde de E grave de 2 tons.
– baissez la corde de A d’1 ton.
– gardez la corde de D telle quelle.
– gardez la corde de G telle quelle.
– montez la corde de B d’1 demi-ton (attention !).
– baissez la corde de E aigu d’1 ton.
 

 

La plupart des morceaux de l’album Murray Street (2002) utilisent cet accordage.

 

 
 

#5 : D# D# D# D# F# A

À partir de l’accordage standard :
– baissez la corde de E grave d’1 demi ton.
– baissez la corde de A de 3 tons.
– montez la corde de D d’1 demi-ton (attention !).
– baissez la corde de G de 2 tons.
– baissez la corde de B de 2 tons et demi.
– baissez la corde de E aigu de 3 tons et demi.
 

 

Encore un accordage au rendu particulièrement lancinant, utilisé sur le fantomatique Bad Moon Rising (1985).

 

 

 

#6 : D D D# D# F F

(Accordage original : F# F# G G A A)

À partir de l’accordage standard :
– baissez la corde de E grave d’1 ton.
– baissez la corde de A de 3 tons.
– montez la corde de D d’1 demi-ton (attention !).
– baissez la corde de G d’1 ton et demi.
– baissez la corde de B de 3 tons.
– montez la corde de E aigu d’1 demi-ton (attention !).
 

 
Un accordage permettant des harmonies riches et complexes, comme sur “Schizophrenia”, le splendide titre d’ouverture de l’album Sister (1987).

 

 

 

 
 
 

CONCLUSION

Voici pour finir de quoi vous permettre de revenir à l’accordage normal de votre guitare :
 

 

Voilà, vous en savez désormais suffisamment pour approcher la magie du son de Sonic Youth !

N’hésitez pas à expérimenter afin de trouver vos propres “narrow-range tunings” et à les partager avec les lecteurs de Riff Your Life, dans les commentaires, en bas de cet article !

 

pub pack impro

Ce cours “géant” regroupe un ebook de 142 pages au format PDF + 20 MP3 pour apprendre à improviser comme un dieu !!!!

 

livre gratuit

2 Comments

  1. Ce n’est pas nouveau, en 1710 François Campion proposait 8 manières d’accorder la guitare, il est vrai qu’elle n’avait que 5 doubles cordes et des frettes en boyau nouées sur le manche. Les sonorités de ces pièces sont particulières et nécessitent de positionner les frettes en mésotonique. On trouve un fac-similé de ses tablatures “Nouvelles découvertes sur la guitare contenant plusieurs suites de pièces sur huit manières différentes d’accorder” chez Performers’Facsimiles New York.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


11 + vingt =